19/11/2010

hard

Smoking

Une femme qui vient de perdre son mari dit en sanglotant au croque-mort :
- Son rêve aurait été d'être enterré en smoking mais nous sommes trop pauvres pour en acheter un.
Emus, les employés des pompes funèbres décident de faire quelque chose. Et le lendemain, elle retrouve son époux vêtu d'un magnifique smoking.
- Ah mon dieu ! Quel bonheur. Combien je vous dois, Messieurs ?
- Rien du tout ! Le hasard a voulu, qu'un client soit mort d'une crise cardiaque en sortant d'un gala en tenue de soirée.
- Mais ça a dû vous donner beaucoup de travail.
- Pensez-vous. On a juste changé les têtes !

12:39 Écrit par Pascal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.