11/09/2012

le gyné

 Un gynécologue en avait marre des coûts d'assurance et procès contre les fautes professionnelles et aussi la paperasserie de la Sécu, et il était exténué.

En espérant trouver une autre carrière où ses mains habiles seraient bénéfiques, il décide de devenir mécanicien dans un garage automobile. 

Il va au collège technique local, s'inscrit à des cours du soir, qu'il fréquente assidûment, et apprend tout ce qu'il pouvait.

Le moment de l'examen pratique approche, le gynécologue l'avait soigneusement préparé pendant des semaines, et il complète l'examen avec une habileté extraordinaire.

Lorsqu'il reçoit les résultats, il est surpris de voir qu'il avait obtenu un score de 150% … Craignant une erreur, il appelle l'instructeur, et lui : 

- Je ne veux pas paraître ingrat pour un tel résultat exceptionnel, mais je me demande s'il y a une erreur dans votre note ? 

L'instructeur répond : - Pendant l'examen, vous avez démonté le moteur parfaitement, ce qui donne la valeur de 50% de la note totale.

Vous avez ensuite remis le moteur en place. Encore une fois, c'était impeccable, ce qui donne également une valeur de 50% à votre résultat.  Après une pause, l'instructeur ajoute : 

- Je vous ai donné un supplément de 50% parce que vous avez fait tout cela à travers le pot d'échappement, ce que je n'avais jamais vu faire dans toute ma carrière.

07:20 Écrit par Pascal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.