10/12/2012

Les bonnes nouvelles de Saïd

Un homme d'affaires doit se rendre à l'étranger pour quelques jours; il convoque le bon Saïd, son fidèle domestique, et lui explique la situation :
- Tu vois, je dois aller à l'étranger quelques jours ; fais bien attention à ce que tout se passe bien ici, et pour n'importe quel problème, appelle-moi.
- Oui monsieur, toi pas faire de soucis.
Après quelques jours, l'homme d'affaires, n'ayant pas de nouvelles, appelle Saïd :
- Ciao, Saïd, comment ça va ?
- Tout très mal !
- Pourquoi? Qu'est-ce qui s'est passé ?
- Manche de la pelle cassé.
- Mais Saïd, sacrebleu, tu m'as presque flanqué un infarctus. Tu me dis que ça va mal, et ce n'est que le manche de la pelle qui est cassé !?
Mais, pris de remords, il pense que Saïd pourrait se froisser, et il cherche alors à adoucir le ton :
- Comment c'est arrivé ?
- Oh rien, j'enterrais le chien.
- Quoi?! mon chien, que j'aime comme un fils ?! Mais comment s'est arrivé ?
- Tombé dans piscine !
- Mais Saïd, c'est un Terre-neuve, un chien qui nage; comment a-t-il pu se noyer dans la piscine ?
- Pas d'eau dans piscine, et lui tombé, mort.
- Mais comment ça, il n'y avait pas d'eau dans la piscine ?! Mais puisque la semaine dernière on a fait le nettoyage et mis l'eau pour l'été !
- Oui mais l'eau prise par pompiers pour éteindre incendie.
- Incendie, mais quel incendie Saïd ?
- La maison a pris feu !
- Ma maison ?! Mais comment ça s'est passé ?
- Chapelle ardente de madame maman, une bougie près de tenture, tout brulé.
- Chapelle ardente, ma mère est morte ? Mais on a fêté l'autre jour ses 70 ans, et elle était en pleine forme !
- Oui, mais la nuit dernière votre mère n'arrivait pas à dormir, alors allée demander aide à votre femme, mais l'a vue dans le lit avec votre meilleur ami, et elle morte d'infarctus.
- Mais enfin Saïd, ma femme me trahit avec mon meilleur ami Saïd, je m'absente 4 jours et ma vie est foutue!... Il n'y a vraiment rien de positif ?
- Si, patron, vous souvenir que l'autre semaine, vous faire test pour Sida ?
- Oui.
- Voilà... ça positif !

08:22 Écrit par Pascal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.