24/09/2013

André et Germaine

C'est l'histoire d’André et Germaine, vieux couple retraité qui vivait dans une ferme.

 

Germaine (gère & mène) méritait vraiment son nom. 
Toute sa vie elle avait fait chier André, décidant de tout, criant après lui sans arrêt, 
se mêlant de ses affaires, bref une vraie carne cette  Germaine.


Un bon jour qu’André en avait marre d'entendre Germaine, y lui dit :
"Je m'en vais à l'écurie soigner mon cheval."

 

Mais ce jour-là, alors qu’André s'affairait, Germaine est venue le relancer jusque
dans l'écurie et à continuer à lui casser le traîneau.

 

À bout de nerfs, André a pincé une coucougnette à son cheval,
le cheval a rué et envoyé Germaine violemment dans l'mur.
Elle est morte sur le coup...

 

Aux obsèques, Guy et Gaétan jasaient en arrière de la salle.

 

A un moment donné Guy dit à Gaétan "As-tu remarqué, chaque fois qu'une femme
   présente ses condoléances à André, il lui serre la main en faisant signe que oui...
et quand c'est un homme, il lui serre la main en faisant signe que non".

 

Alors comme de fait, Gaétan se mit à observer André ; une femme s’avance pour présenter
ses condoléances à André, il lui serre la main et fait signe que oui. 
Plus tard un homme s'avance et André  lui serre la main et fait signe que non.

 

La veillée funèbre passe et à la fin le groupe diminue, 
pour finalement ne rester qu'André, Guy et Gaétan.

 

Alors Guy demande à André : ‘’ veux-tu ben m'dire pourquoi à chaque fois 
qu'une femme te présentait ses condoléances tu faisais signe que oui, 
et  quand c était  un homme tu faisais signe que non?

 

André dit :’’ c'est ben simple, les femmes me demandaient: 
"Elle a pas trop souffert ! Est-elle morte sur le coup?

" oui !

 

Et les hommes: "Ton cheval n'est pas à vendre?

" Non !!!"

 

19:30 Écrit par Pascal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.