14/10/2013

viagra

La puissance des médicaments ...

Dans une petite ville de province, un monsieur qui ne paie pas de mine, se présente à une pharmacie et demande du VIAGRA.  La pharmacienne lui en délivre une boîte.  Le client sort sans payer, en disant :
  • Le temps d'aller faire une course à la boucherie en face, de faire de la monnaie et je viens vous régler. D'accord ?
  • Allez, d'accord !

La pharmacienne regarde par la vitrine, histoire de surveiller son gars. Celui-ci entre à la boucherie.
  • Mettez moi deux entrecôtes s'il vous plaît.  Je vais à la boulangerie faire de la monnaie et je repasse vous payer. D'accord ?

Il emporte sa viande, s'en va à la boulangerie.
  • Bonjour, je voudrais deux baguettes.   Je fais un saut à l'épicerie et je reviens vous payer. D'accord ?
Même manège à l'épicerie, il sort, se précipite dans sa voiture et s'en va.

Entre alors à la pharmacie un autre client qui demande :
  • Je voudrais du VIAGRA mais, à votre avis, est-ce que ça marche vraiment ?
  • Écoutez, dit ironiquement la pharmacienne, c'est garanti. : Je viens d'en donner à un client et en moins de cinq minutes, il a baisé la bouchère, la boulangère, l'épicière et moi !

22:15 Écrit par Pascal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.